"Les algues vertes" par le docteur Claude Lesné 21 mars 2011

UTL : Les algues vertes et la santé le 21 mars 2011

 

« Le printemps c’est le retour des algues vertes en Bretagne ! », Claude Laisné, professeur au département santé publique de Rennes I, a présenté devant 160 adhérents de l’UTL, lundi après-midi, ,les risques pour la santé liés à l’hydrogène sulfuré émanant des algues vertes.

Travaillant sur les gaz et particules dans une unité de prévention des risques chimiques au ministère de la recherche, il a été alerté en juillet 2008 par la mort de deux chiens , avec cyanose et œdème pulmonaire asphyxiant, sur une plage des Côtes d’Armor envahie d’algues vertes. Ces chiens pesaient le poids de deux enfants et l’hydrogène sulfuré à l’odeur d’œuf pourri, plus lourd que l’air, est un gaz  toxique, très dangereux pour les hommes comme pour les animaux. Il se crée par décomposition des algues.

 

La montée des malaises liée à celle de la concentration en gaz

 

Le conférencier a énuméré plusieurs exemples d’accidents : le coma de 4 jours d’un ramasseur d’algues, la mort d’un cheval et la perte de connaissance de son cavalier pris dans un mélange de vase et d’algues décomposées, le décès d’un  ramasseur et transporteur d’algues de 48 ans au cœur fragile. Des expériences faites sur des rats montrent la montée des malaises liée à celle de la concentration en gaz. Des brûlures, nausées, vertiges se produisent entre 2 à 500ppm (particules par million) avec des risques de mort au dessus. A l’embouchure du Roscoat, là où était la vasière, les mesures oscillaient entre 370 et 1030 ppm. Les principaux dangers se retrouvent dans les fosses à lisier des élevages. Le manque d’oxygène par dégradation des alvéoles pulmonaires  provoque un blocage respiratoire.

 

Jean Forey a défendu l’action de la communauté de communes

 

Pour Claude Lesné, il faut avertir clairement les pêcheurs et promeneurs des dangers, là où les algues vertes sont en grosse quantité. Les grandes plages très plates avec nitrates, soleil, eau claire et fort marnage, sont propices à la prolifération. Il sera nécessaire de diviser par 3 les apports de nitrate pour réduire la pollution à la source progressivement.

Les participants très intéressés ont multiplié les questions, sur les autres pays, la vie des plages polluées, les risques dans les décharges et le rôle des communes qui ont une délégation de l’Etat pour entretenir les plages. Jean Forey ancien maire de Ploéven a défendu l’action engagée par la communauté de communes sur les plages du Porzay, dans le souci de rendre confiance aux gens qui vont se baigner sur les plages du Porzay tout en louant les efforts des agriculteurs.



24/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres