Mikael Le Galli. Du tableau à la bande dessinée 24 octobre 2011

Mikael Le Galli. Du tableau à la bande dessinée

Mikael Le Galli, passionné de bande dessinée dès l’enfance puis professeur d’ethnologie à l’UBO, a fait sa thèse sur les auteurs de BD, avant de basculer dans l’univers des scénaristes. Le 24 octobre il présentait son travail au Juvénat, devant une centaine de membres de l’UTL.

Mikael, admirateur inconditionnel de Hugo Pratt dès l’enfance, a bénéficié dans ses débuts de scénariste de l’aide de Diéter rencontré sur « Le Quai des bulles » à Saint-Malo. Il est l’auteur des « Cercles d’Akamoth » polar fantastique dessiné par Emmanuel Michalak. Il met en scène Edgar Harris, un flic noir de Los-Angeles face au problème des « sans âmes » personnes disparues et retrouvées errantes dans les rues. Le premier volume est paru en 2003.

 

Particulièrement minutieux

 

Mikael passe allègrement du Moyen-âge avec « Le sang des bâtisseurs » aux problèmes d’actualités avec « Paroles Sans-papiers »  ou « La guerre des OGM ». Particulièrement minutieux dans son travail de scénariste, il se livre à un travail de documentariste approfondi. Pour « Batchalo » prochain album sur l’holocauste des Rroms pendant la seconde guerre mondiale il a ressuscité le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau II avec une minutie étonnante. Dans la mise au point du scénario, Mikael détaille chaque scène, case après case, avec cadrages, descriptions et dialogues. Comme au cinéma les plans rapprochés, larges, en plongée ou en contre-plongée sont indiqués. La mise en scène est ensuite soumise au dessinateur qui la met en image en l’améliorant. Le dessinateur conserve sa liberté de tracé et de case tout en respectant le texte et le fil de l’histoire.

 

Le story-board est retravaillé ensemble

 

Le story-board réalisé est retravaillé ensemble afin de rendre le découpage et les dialogues les plus passionnants possibles pour le lecteur. Un coloriste peut aussi intervenir dans la création. Actuellement par le jeu d’Internet il est possible de travailler avec des dessinateurs et des coloristes du monde entier. Mike, le dessinateur de la guerre des OGM, a été recruté à partir de son blog.

La réalisation d’un album demande en moyenne un ou deux ans mais parfois il peut s’étaler sur 5 à 6 ans comme pour « Batchalo ». Il est nécessaire de trouver un éditeur qui accepte de publier l’ouvrage.

 Mikael Le Galli a déjà scénarisé une vingtaine d’albums, de la science fiction aux documentaires et aux albums pour la jeunesse, depuis le début des années 2000.



02/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres