UTL : Visite au Poitou monumental, les 10, 11 et 12 juin 2015

 

Une visite au Poitou monumental les 10, 11 et 12 juin 2015

 

Du 4ème au 21ème siècle, une trentaine de membres de l’UTL des Pays de Châteaulin, Crozon et le Faou ont exploré en trois jours, les 10, 11 et 12 juin 2015, les richesses monumentales de Poitiers et de ses environs.

Poitiers, célèbre pour la bataille de 732, devint au Moyen-Age « la ville aux 100 clochers ». Dans ses rues étroites se côtoient des maisons du 15ème siècle et des années récentes et parfois une chantrerie du 13ème siècle se cache sous un immeuble des années 60. Le groupe a pu admirer l’église Notre-Dame-la-Grande, symbole de l’art roman. Sa façade occidentale est un véritable livre de pierre.

 La cathédrale gothique et le baptistère du 4ème siècle avec sa cuve octogonale pour les immersions et ses peintures, montraient la variété de ce Poitiers monumental. Pour gagner la grande salle de l’ancien château où Aliénor d’Aquitaine reçut princes, poètes et musiciens, il fallut montrer patte blanche à la sécurité car aujourd’hui elle est située au cœur du palais de justice.

 

Les attractions du Futuroscope

 

A Chauvigny, sur le site défensif du Moyen-Age, dominant la ville basse, les touristes bretons ont admiré les 5 châteaux, faisant l’ascension du donjon édifié, au 12ème siècle par Pierre de Gouzon. Les chapiteaux sculptés de la collégiale Saint-Pierre sont parmi les plus beaux de la chrétienté.

L’église de Saint-Savin de Gartempe, autrefois église abbatiale, est classée par l’UNESCO, depuis 1983, sur la liste du patrimoine de l’humanité pour ses décors peints, racontant l’ancien testament.

Les attractions incontournables du Futuroscope permirent à tous de faire un bond dans le 21ème siècle en retrouvant les joies de l’enfance avec par exemple « les lapins crétins » ou « les aventures du petit prince ».

Après une parenthèse économique, entre huilerie et brasserie de Neuville, la dernière visite fut à Loudun, chez Théophraste Renaudot (1586-1653), médecin qui gagna Paris. Protégé de Richelieu, il composa et publia en 1631 la 1ère gazette. Soucieux des pauvres il institua les consultations charitables et la médecine par correspondance.



22/06/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres